dimanche 9 avril 2017

La veste Casablanca : projet couture

Me revoilà au dernier jour des vacances, à une heure bien matinale, pour vous parler de mes progrès en couture. Je ne vous ai pas montré grand chose de mes expérimentations couturesques car je ne me sentais pas assez calé sur le sujet. Je ne pense toujours pas être une pro en la matière mais force est de constater qu'en couture les progrès peuvent être très rapides et qu'une fois la méthode assimilée, on peut se permettre de tenter des choses plus compliquées.

Un peu comme en tricot à mes débuts, je me suis lancée dans des projets "difficiles" sans réfléchir mais le résultat est plus concluant.


Aujourd'hui je viens donc vous montrer un projet dont je suis très fière car c'est le premier sans erreurs apparentes (vous voyez la nuance...) et qu'en plus je l'ai offert à ma Maman pour son anniversaire. Autre gros point de satisfaction : je l'ai réalisé en à peine une soirée/nuit (merci chéri, merci ma puce d'avoir été absents) !!


Le modèle vient du livre Couture pour l'été d'Annabel Benilan que j'ai trouvé en librairie. C'est la veste Casablanca. Le tissu vient de chez Self Tissus (coton imprimé et coton uni).

Les modèles du livre sont très sympa (j'en ai repéré plein d'autres), mais je dois avouer que les explications sont très succinctes et il vaut mieux avoir de bonnes bases en couture pour les faire. Aucune étape technique n'est expliquée, je me suis donc servie d'un autre livre Couture à la machine à coudre de Christelle Beneytout pour y voir clair. C'est un excellent livre technique pour les grandes débutantes comme moi.



La veste est parfaite pour la mi-saison et détail qui a son importance pour une débutante : elle n'a pas de fermeture !! 
Je vais la refaire pour moi dès que j'aurais du temps...



A bientôt pour du tricot et pour la couture on verra...
 


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 avril 2017

Askews me shawl : un bien vilain châle

Alors voilà, je suis en vacances depuis le début de la semaine et je n'ai pas fait la moitié de ce que j'avais prévu pour le blog...mais j'ai profité du soleil, de ma fille et j'ai fait du tri façon grand ménage de printemps ! J'avais besoin d'une semaine sans pression et cela m'a fait le plus grand bien ! 


Toujours est-il que j'ai quelque chose à vous montrer et pas une petite pièce : le fabuleux Askews Me Shawl de Stephen West, coloré et moelleux à souhait ! Il n'est peut-être plus tout à fait de saison mais j'ai encore très envie de me blottir dedans.



C'est un châle avec une construction biscornue et tout en brioche...un peu fastidieux mais on ne s'ennuie pas et comme il fait une une grosse laine, il monte vite.
Il est d'ailleurs très chaud et franchement gigantesque...il pèse lourd quand on arrive au bout du tricot mais son ampleur finale est un régal pour s'enrouler dedans.





Je l'ai réalisé moitié en (Vi)laines et moitié en Manos Del Uruguay qui s'est avérée être une belle découverte, douce et chaude avec un beau projet éthique derrière cette marque. Je vous laisse aller voir ça sur leur site.


Modèle : Askews Me Shawl de Stephen West
Laines : (Vi)laines Faces-bleues DK (chercher les glaciers/bleu, pas besoin d'un prince/violet, les culottes de Charlotte/rose), Manos Del Uruguay Silk Blend (Eclipse) 




Si vous cherchez un projet pour l'hiver prochain et qui en plus vous permettra de déstocker pleiiiiiiiiiin de laines, n'hésitez plus !! 



 Je me suis lâchée sur les couleurs, je suis sortie de ma zone de confort et ça aussi ça fait du bien !!!!


P.S : Baptiste je t'ai piqué ton intro, vois-le comme un hommage, te lire me fait autant de bien que les couleurs que je tricote. Merci.




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 3 avril 2017

Gon : petit pull à secret...

Aujourd'hui est sorti le très joli pull pour enfant "GON". C'est un modèle que j'ai eu le plaisir de tester pour Marianne/Maman Crotte (je suis abonnée à ses créations) et une fois de plus c'est une petite merveille à tricoter !




Voilà donc un joli pull tricoté en DK (donc assez chaud) prévu pour être bicolore et totalement unisexe. C'est un patron qui paraît tout simple de prime abord mais il y a de petits détails qui changent tout : deux poches discrètes pour y cacher plein de trésors secrets...

J'en profite pour vous parler de cette jolie découverte laineuse qui est la Gilliatt de De Rerum Natura : j'avais quelques a priori sur cette laine (rêche, gratouillante, etc) et ils sont complètement partis ! Elle est effectivement un peu sèche au toucher mais le lavage l'améliore grandement et le rendu du tricot est parfait. Elle a une bonne tenue et surtout elle est très très chaude. C'est un pull pour les matins frisquets de printemps et que je lui mettrai encore l'automne prochain.



Vous remarquerez qu'une fois de plus j'ai pris des libertés avec les couleurs (pour utiliser mes restes) et que je suis à fond dans la thématique unisexe...j'avoue avoir un problème avec le rose  et j'essaye autant que possible de tricoter des choses qui pourront resservir un jour.
Vous aurez également compris que j'aime tricoter des rayures pour ma fille, je trouve que cela permet toutes les fantaisies de couleur et cela ajoute du rythme à l'ouvrage. En l’occurrence, ce pull monte très très vite et j'ai eu du mal à le lâcher.



Modèle : Gon de Marianne Munier
Laines : 1 pelote de Gilliatt de De Rerum Natura coloris Pavot, et des restes de Katia Basic Merino
Aiguilles : 3.5mm


 Sinon, il devient évident en voyant les photos que nous vivons chez notre fille...mais c'est tellement chouette de la regarder s'amuser !




Rendez-vous sur Hellocoton !